LPRD

   3ème Edition du Congrés International Polydisciplinaire   
Béni Mellal (Maroc), Les 06 et 07 avril 2018

 

Ain asserdoun Béni mellal

Palais Béni Mellal

 


 

CONTEXTE ET OBJECTIFS DE l’EVENEMENT


Une ville est un espace vivant en changement continu qui s’adapte et qui se transforme au fil du temps. La mondialisation a instauré une compétition des villes entre elles à l’échelle mondiale. Plusieurs éléments sont décisifs dans cette compétition : la capacité des villes à diversifier l’offre touristique, à optimiser leurs ressources naturelles rares (l’énergie, l’eau, les matières premières, l’alimentation…), à innover en matière de gestion des services publics offerts aux citoyens et surtout à trouver des sources supplémentaires pour le financement des besoins en matière de ces services et à mieux les gérer pour le bien être de la population.
Le concept de «  ville intelligente » s’est inspiré du monde des Technologies de l’information et de la communication utilisé depuis une bonne dizaine d’années par les géants des applications informatiques dont IBM, Siemens et CISCO. Ce concept repose à la fois sur la durabilité, l’inclusivité et la prospérité.
La ville intelligente est centrée sur les populations et privilégie trois composantes essentielles à savoir les infrastructures, les institutions et le cadre juridique et qui intègrent plusieurs dimensions telles que la planification urbaine, le développement des infrastructures et services, la gestion durable de l’environnement, le développement et inclusion sociale, la gestion des risques, et la promotion de la paix et de la sécurité.
Ainsi, en raison du phénomène croissant d’urbanisation en Afrique et au Maroc et la montée en puissance des technologies d’information et de communication, la création des villes « plus smart »  et plus connectées se retrouve valorisée dans le discours politique et dans les travaux de plusieurs chercheurs et spécialistes. En effet, selon les estimations de l’ONU, plus de 60 de la population africaine vivra en ville en 2050 et les territoires urbains du continent Africain se trouveront exposés à des défis énormes qui s’expriment sur les plans socio-économique, environnemental et en matière de simplification des services publics offerts aux citoyens.

Ce congrès international intitulé «villes intelligentes et développement urbain durable en Afrique» organisée par le département des sciences Economiques et de gestion de la Faculté Polydisciplinaire Béni Mellal est marqué cette année par la présence de personnalités diplomatiques et politiques nationales, régionales et locales, que par l’actualité de la thématique abordée, la qualité des experts intervenants ainsi que par la participation de nombreux chercheurs des universités nationales et africaines et internationales, des étudiants chercheurs et des acteurs de la société civile. 
Cette manifestation scientifique a pour objectif de confronter des visions et de produire des compréhensions partagées entre chercheurs de divers horizons, tout en donnant la parole aux académiciens, aux décideurs politiques, aux gestionnaires des services urbains et aux usagers représentés par les associations de la société civile. Le congrès se penchera sur les questions suivantes :

    • Comment penser le concept de « ville intelligente » en partant des cas spécifiques de villes réussies?
    • Quelles sont les enjeux territoriaux liées à l’usage du numérique par les acteurs de la ville ?
    • Comment s’organisent les partenariats multi-acteurs pour une meilleure gouvernance de la ville intelligente ?
    • Comment mobiliser les ressources humaines et matérielles pour le développement de villes intelligentes?
    • Comment drainer le financement pour le développement de villes intelligentes?
    • Comment peut–on gérer les mouvements de dépeuplement de certains sites historiques au détriment du surpeuplement des grandes métropoles économiques ?
    • Quels sont les instruments de revalorisation des villes touristiques historiques pour maintenir la stabilité de leurs populations et en assurer l’inclusion?

    Pour essayer de répondre à ces questions, l’équipe d’organisation de cet évènement propose les axes ci-après.

    I-Gestion énergétique et optimisation de l’éclairage public
    II-Gestion de l’eau dans les villes intelligentes
    III-Gestion des déchets ménagers
    IV- Politiques d’aménagement urbain
    V- Politiques écologiques et environnementales
    VI- Gestion des transports et logistique durable
    VII- Gouvernance de la ville intelligente dans le cadre de la régionalisation avancée  
    VIII- Entrepreneuriat féminin et développement urbain
    IX- Culture et patrimoine